Les imprévus sont fréquents et nous forcent à nous adapter. C’est le cas lorsqu’on cherche à vendre sa maison rapidement, suite à un nouvel emploi, un bébé ou un autre élément inattendu. Cependant, la vente d’une maison, même dans l’urgence, doit être faite correctement pour éviter de mauvaises surprises ou encore d’allonger le processus que l’on cherche à accélérer. Dans un marché parfois difficile où l’offre est plus grande que la demande, il faut s’assurer d’éviter certaines erreurs pour d’abord, attirer un grand nombre de clients potentiels, et enfin finaliser une vente dans les meilleurs termes.

Surévaluer le prix

Bien qu’elle puisse valoir plus à vos yeux ou que vous l’ayez acheté à un autre prix, la valeur de votre maison dépend majoritairement du marché. Alors que dans d’autres circonstances, il est possible de prendre le temps d’attendre que le marché soit plus avantageux, une vente rapide force à s’adapter à ce que les acheteurs sont prêts à payer.

Ainsi, alors qu’il est tentant de vouloir demander le prix le plus haut prix possible, cette tactique peut décourager des acheteurs qui perdront leur intérêt une fois le prix de votre maison baissé après quelque temps. Le but étant de présenter sa propriété comme une occasion à ne pas manquer pour tout potentiel acheteur, on s’assurera de la mettre en vente à un prix raisonnable, tout en cherchant à faire un bénéfice sur la vente.

Pour connaître la valeur de sa maison, une étude de marché sera nécessaire, ainsi qu’une évaluation complète de la maison, incluant les rénovations nécessaires et autres frais connexes. Dans l’urgence, on confiera ce travail à des professionnels et experts du marché qui sauront travailler rapidement et efficacement.

Ne pas investir avant la vente

Une maison bien entretenue attirera bien plus d’intérêt qu’une propriété nécessitant travaux et réparations. Ainsi, bien que le temps soit compté, il est souvent judicieux d’investir dans des petits travaux et rénovations qui augmenteront la valeur de la maison à moindres coûts et en peu de temps. On pensera ainsi à refaire les peintures et lumières ou encore à changer les fenêtres d’une maison ancienne avant de la mettre en vente. Un petit investissement qui pourra rapporter gros, rendant la maison bien plus attirante aux yeux des acheteurs potentiels qui n’auront pas à prévoir ces frais dans leur budget d’achat.

Négliger l’apparence

Dans l’urgence et parce qu’on est habitués à y vivre, on peut facilement penser qu’il n’est pas nécessaire de mettre en scène sa maison. Et pourtant, les apparences sont particulièrement importantes dans l’achat d’une maison et les nouveaux acheteurs cherchent inconsciemment à “se voir” dans la propriété qu’ils choisiront. Ainsi, il sera important de prendre le temps de soigner l’intérieur de la maison, en évitant d’y garder trop d’éléments personnels pendant les visites, ou encore de meubles et éléments obstruant le passage et l’imagination. On voudra ainsi non seulement en mettre plein la vue aux acheteurs potentiels, mais aussi leur permettre de s’imaginer vivre dans cet espace.

On évitera donc aussi de faire visiter une maison entièrement vide. Il est effectivement difficile de s’imaginer vivre dans un espace sans pouvoir évaluer l’espace et les zones de vie.

 

L’attachement personnel qu’on peut avoir pour son chez-soi rend difficile son évaluation neutre et juste. Ainsi, les vendeurs particuliers, surtout quand ils sont pressés, ont tendance à pousser le trait sur certains points, ou à en omettre d’autres. Pour éviter de tomber dans ce piège, on recommande d’évaluer la valeur de la maison par un professionnel, ce qui aura également pour effet de rassurer les acheteurs potentiels.

 
temp video