Le condo est souvent perçu comme un premier logement avant d’acheter une maison. Pourtant, dans certains cas, les étapes se font tout autrement. Suite à des changements de mode de vie ou de besoins de la part des occupants, c’est plutôt le contraire qui se produit. Dans ce cas, que faut-il savoir pour lancer les démarches associées à ce genre de transition ?

Vendre une maison et acheter un condo : les informations importantes

Vous avez décidé de vendre votre maison pour aller vivre dans un condo. Comme toutes les sortes de transactions immobilières, il y a plusieurs choses à prendre en compte et auxquelles vous devez réfléchir dès les premières étapes.

La mise de fonds du condo : comment la déterminer ?

Les considérations financières sont parmi les premiers aspects à prendre en compte. Il faut vite penser à la mise de fonds nécessaire pour acheter le condo. Est-ce que celle-ci sera seulement disponible au moment de la vente de la maison ? Si oui, il faudra donc bien prévoir le déroulement des transactions afin que vous ayez assez de liquidités au bon moment. Ensuite, pour calculer le montant nécessaire à la mise de fonds, vous devrez connaître le prix d’achat total du condo. Une fois que vous avez obtenu ce chiffre, vous pouvez effectuer le calcul.

Pour une propriété de moins de 500 000$, la mise de fonds minimum sera de 5% du prix d’achat. Si le prix du condo s’élève à un montant entre 500 000$ et 999 999$, vous devrez calculer 5% pour la première tranche de 500 000$ et 10% pour le reste. Enfin, pour une propriété d’une valeur de plus d’un million de dollars, la mise de fonds minimum sera de 10%. Sachez toutefois que ces chiffres peuvent varier si vous avez une mauvaise cote de crédit ou si vous êtes travailleur autonome. Plusieurs options de financement sont disponibles pour la mise de fonds, alors il est fortement conseillé de parler à votre institution financière pour en savoir davantage.

Prévoir les délais

Là encore, il est question de bien planifier le processus afin de tenir compte des délais potentiels qui peuvent survenir lors de cette période de transition. Lorsqu’il s’agit de vendre une propriété pour en acheter une autre, les délais peuvent être compliqués à prévoir mais si on a pris en compte cet aspect lors de la planification, tout devrait se dérouler pour le mieux. Par exemple, si la maison est vendue avant que l’achat du condo soit finalisé, il faudra avoir un plan B pour l’habitation et le stockage des objets. Les délais peuvent aussi survenir durant plusieurs étapes, notamment chez le notaire, à la banque et bien sûr, auprès des autres personnes concernées par la transaction.

Comment maximiser le ROI (retour sur investissement)

Le but étant de ne pas faire de pertes, voire même de faire du profit, il faut prioriser toutes les manières possibles de maximiser votre ROI. Cela concerne d’abord la maison que vous mettez en vente. Est-elle en bon état ? Est-ce qu’elle est mise en valeur ? Pour vous assurer un bon profit, vous devrez prendre le temps de bien faire les choses.

Prenez aussi le temps de vous assurer que le prix que vous demandez est raisonnable et à l’image du marché actuel. Vous aurez alors plus de facilité à vendre, sans devoir passer à travers des négociations qui ne fonctionneraient pas dans votre  intérêt.

Trouver un condo qui répond à vos besoins

Finalement, ce dernier point mais non le moindre est certainement un des plus importants. De nos jours, on trouve sur le marché des condos très intéressants, où sont offerts de nombreux services et des commodités axées sur la qualité de vie des occupants. Toutefois, vous devez vous assurer d’avoir bien réfléchi à ce que vous recherchez et de trouver un logement qui vous conviendra parfaitement, car la vie de condo est différente de celle dans une maison.

En suivant ces étapes, vous allez vous assurer de bien entamer la transition et faire en sorte que les transactions qui l’entourent soient avantageuses pour vous.

 
temp video